Rejoignez-nous sur Facebook !
MOTULYOKOHAMACOFIGEXTFE
 
ACCUEIL SAISON PHOTOS COMPTE-RENDUS VOITURE PETITES ANNONCES
LE MANS LE CASTELLET MAGNY-COURS SPA FRANCORCHAMPS NOGARO LEDENON DIJON
Les 3+7=10h de Nogaro - 17 et 18 septembre 2011 - COMPTE-RENDU
PHOTOSCHRONOS
Aaaaaaaahhhh... ... qu'il est bon de reprendre le chemin de l'école, de sentir à nouveau l'odeur des craies sur le tableau, des cahiers tout neufs, du doux parfum de la maîtresse... Chaussures neuves aux pieds, cirées, lustrées, les pilotes de la Fun Cup arrivent sur le superbe circuit de Nogaro. Pour certains, ils sont mêmes là avant l'ouverture des portes ! Quel empressement de revoir les copains, après une interrrrrrminable attente estivale.
Marre du sable, du sel, du soleil. Vive l'asphalte, l'essence et la gomme !

On fait l'appel...

Pour cette reprise, pas moins de 62 Fun Cup au départ, pour une piste pouvant accepter... attention... roulement de tambour...

62 Fun Cup ! Wahou !

Pour la maîtresse d'école en revanche, le résultat n'était pas à la hauteur des espérances... comme bien souvent.

La joie est bien dans les cœurs, les sourires aux lèvres et l'envie d'en découdre pressante.
Les élèves sont survoltés !
Ca promet...

Après un petit vendredi soir passé à la découverte des spécialités locales en tout genre, la lumière (difficile de parler de soleil...) éclaire le circuit.

Près de 250 pilotes s'alignent sur la pit lane, et s'imprègnent des lieux.

Seront-ils de bons élèves ?
Attentifs et disciplinés ?
Rien n'est moins sûr...

Pour cette rentrée, beaucoup de choses prévues dans un timing très serré.

Lors d'une première séance d'essais libres matinale, certains affichent quelques prétentions. Le trio de tête est constitué dans l'ordre de la 83 de RKM, la 119 de Eurodatacar et la 163 de TTM.

Après une courte récréation de 30 minutes, on enchaine avec les essais qualifs. L'important est de ne pas mollir. On doit rester attentif et concentré. La 199 du Groupe Lemoine pointe à la première place de cette séance. Juste derrière on retrouve la 83 et la 163... alors que la 120 de DTCP pointe le bout de son nez à la quatrième place (tant que c'est que le nez...). Chacun commence à prendre ses marques. Nogaro est un circuit dont les difficultés, qui apparaissent largement aux yeux de tous, ne sont surmontées que par quelques uns. La sortie de l'escargot par exemple, non pas parce qu'il pleuvait, n'est pas une mince affaire pour beaucoup. Il faut aller chercher l'escargot... alors que c'est la rentrée.

On enchaine immédiatement sur le sempiternel discours du directeur le jour de la rentrée : briefing. Long et rébarbatif, comme toujours, mais néanmoins utile... message personnel pour la 216. Si seulement cela pouvait servir de leçon à vos petits camarades ! Un petit tirage au sort plus tard et c'est la 118 de l'Equipe qui remporte la pole position, devant la 119 d'Eurodatacar. Ça encore c'était le plus facile... maintenant il va falloir faire attention car derrière ça va arriver vite !

Dring, la cloche sonne, cantine pour tout le monde ! Bien sûr on retrouve toujours les mêmes entrain de voler le saucisson des copains. Nous rappelons à l'aimable attention d'Oliv' et Titi, que le racket de nourriture est interdit dans l'enceinte de l'établissement.

Particularité cette année, nous enchaînons tout de suite sur une première course de 3 heures pour se mettre en jambe. Mise en grille approximative avec toujours les mêmes qui sont en retard et qui poussent dans les rangs. Il va falloir distribuer des heures de colle ! Toutes les Fun Cup sont enfin alignées derrière le superbe safety car de Monsieur Subaru, décoration maison !

Les trimestres passent et les progressions vont variables suivant les efforts, mais les avancées sont notables de toutes parts.

Moumoune n'a plus peur du tout, Charlotte prend les départs, Shirley met la pilée à ses amis, les Gnous sont dans le top 5 depuis qu'ils ne font plus l'école buissonnière, et les petits pinceaux montent sur les podiums. Le travail y a qu'ça de vrai !

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Néanmoins, certains sont plus appliqués que d'autres, qui dans le fond de la classe comme toujours, ont tendance à faire un peu n'importe quoi. Pour aller vite il faut être appliqué.

Dans les bons élèves, après une heure de course, on cite à la première place la 83 de VV Riri et Ouaouane qui devance la 121 d'A3 Compétition d'à peine 8 secondes, et la 119. Dans les prétendants au titre de l'élève du jour, on citera la 140 de Spebi, la 141 de Eurodatacar, la 199, la 163, la 201 d'Orhès...

Pour certains qui avaient abusé d'Eugénie la veille (en tout bien tout honneur) c'est parfois plus dur...

Les minutes s'égrainent, la concentration est à son comble, mais il est parfois dur de résister aux assauts répétés de certains. Au bout de deux heures, la 199 et la 140 prennent place dans le trio de tête. Il ne pleut toujours pas mais le ciel devient menaçant.

C'est finalement la 199 du Groupe Lemoine qui a raison de la 83. RKM perd la première place, mais remporte néanmoins une belle deuxième marche du podium. La 140 tient bon la lutte, mais il n'en aurait peut être pas fallu beaucoup plus... Elle s'impose à la troisième place devant la 163 de TTM avec seulement 2 dixième de seconde d'avance. C'est peu mais il suffisait de les avoir ; un peu comme la moyenne. La 121 complète le quinté.

LES PODIUMS (course 1)
       

GÉNÉRAL

- 1 -
N°199 : GROUPE LEMOINE

- 2 -
N°83 : RKM

- 3 -
N°140 : SPEBI

CORPORATE

- 1 -
N°219 : TFE

- 2 -
N°911 : SPI

- 3 -
N°66 : TEAM DIL

MÉDIAIRE

- 36 e -
N°74 : ARC

- 37 e -
N°191 : SPEBI

- 38 e -
N°45 : VERSPIEREN

LUCKY

- 50 e -
N°363 : TTM

- 43 e -
N°226 : KUBIC
(INCENTIVE OFFICE)


- 45 e -
N°96 : KETCHUM

 

La pluie se met alors à tomber.

Qu'importe ! Le samedi soir c'est fête, et à Nogaro... c'est le pays de la banda ! Soirées toujours mémorables aux pays des taureaux lâchés dans les rues (même si on y voit surtout des canards...). Ambiance bon enfant, chanson de gardes, et ripaille. La récréation est totale, on peut même mettre les coudes sur la table.

Après une courte nuitée, le jour se lève. On sort des dortoirs, où certains ont fait un peu de raffut. C'est aussi ça l'internat.

Mais le jour se lève n'importe comment ! Pluie et 12°C !!! ... A Nogaro !!!!!! .... Un 18 septembre !!!!!!!!! ... Y a plus d'saison ma pauv' dame !

Mais ceci ne nous empêchera pas de jouir pleinement de cette deuxième course. 7 heures au programme.
"Au bonheur des dames et des hommes", aurait écrit Zola s'il avait connu la Fun Cup plutôt que les grands magasins.

Pour la grille de départ, c'est la même mais inversée à l'intérieur de chaque chapeau. En gros, les premiers d'hier se retrouvent au milieu, ceux du milieu un peu devant et un peu derrière et ceux du fond rejoignent ceux du milieu. C'est clair, non !?!

Aux premières places, la 78 de Car Compétition et la 219 de TFE, puis la 120 de DTCP et la 133 du patron, la 216 de PVI ASH, la 149 de DNS etc.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

La tension est à son comble.
A vos crayons.

Et c'est reparti
pour une composition hors pair.

Pas de mauvais élève au départ si ce n'est le manque d'attention de la 216, qui est immédiatement sanctionné par le surveillant principal. Les cartes sont redistribuées : après une heure de course la 163 de TTM prend la tête, talonnée par la 141 d'Eurodatacar, la 164 de Delorme Compétition, qui avait connu quelques difficultés techniques la veille, la 149 du DNS et la 121 d'A3 Compétition.

Pendant ce temps là, la pluie continue de tomber dans le Gers.

La 83 de RKM connait un petit soucis moteur qui la pousse à l'abandon. Du coup c'est crêpes partie improvisée et Logobitombo dans le team RKM.

Un peu plus loin, l'une des bielles, certainement mal dressée, de la 10 de Feel Race, a tenté de s'échapper du moteur contraignant là encore l'abandon.

La 163 de TTM a décidé de faire la différence ce dimanche : ils garderont les commandes de la course de bout en bout. La 141 reste dans la roue durant plus de quatre heures avant d'être trahie par un cardan. Derrière on s'accroche à ce rythme mené tambour battant. La 164 de Delorme Automobile tient bon, alors que certains s'épuisent, voire épuisent la machine...

On alterne entre éclaircies et averses. La piste sèche de temps en temps. Les pilotes, quant à eux, sont détrempés malgré la température plus proche de celle de Spa ou de Donington Park.

Pour finir, on soulignera la belle remontée de la 119 de Eurodatacar, partie dernière, et qui termine au pied du podium... on aurait dû faire une 8 heures ! Pour le tiercé, il fallait jouer le 163, 164 et la 149 du DNS Racing.

Nous terminons sous le soleil, dans la joie et l'allégresse. Le plaisir est là.
Les élèves ont fini leur rentrée.
Et quelle rentrée !
La cloche sonne.
Les parents attendent la sortie dans le paddock.
Chacun reprend la route de la maison (parfois un peu trop vite selon la maréchaussée...).
Des souvenirs plein la tête.
On s'appelle pour en reparler entre copains.

Vivement Ledenon que l'on retourne à l'école.

Tiens ! Il pleut à nouveau...

 
LES PODIUMS (course 2)
       

GÉNÉRAL

- 1 -
N°163 : TTM

- 2 -
N°164 : DELORME

- 3 -
N°149 : DN'S RACING

CORPORATE

- 1 -
N°219 : TFE

- 2 -
N°911 : SPI

- 3 -
N°137 : EURODATACAR

MÉDIAIRE

- 36 e -
N°114 : ORHES

- 37 e -
N°201 : ORHES

- 38 e -
N°52 : RKM

LUCKY

- 50 e -
N°181 : TTM

- 43 e -
N°117 : SPI

- 45 e -
N°95 : COCC'S IN HELL

PHOTOSCHRONOS
CONTACT MENTIONS LEGALES